Reprise du travail en présentiel à la Cdp : Awa Ndiaye impose un protocole sanitaire à ses agents

Reprise du travail en présentiel à la Cdp : Awa Ndiaye impose un protocole sanitaire à ses agents

La nouvelle mesure de la présidente de la Commission de protection des données personnelles (Cdp), Awa Ndiaye, fait grincer des dents. Le personnel, appelé à reprendre le travail en présentiel à compter du mardi 2 novembre 2021, est astreint, par une note de service, à se conformer à un protocole sanitaire interne. Celui-ci rend obligatoire, soit la vaccination soit un test Pcr négatif de 40 000 F Cfa par mois à leurs frais.
«En conséquence de la tendance baissière de la Covid-19 au Sénégal, il est mis fin au télétravail pour les agents de la Cdp, à compter du 2 novembre 2021. Cependant, les mesures barrières devront être observées et chacun devra se faire vacciner. Ceux qui, pour des raisons médicales ou personnelles, ne sont pas vaccinés, devront présenter, une fois par mois, un test Pcr négatif. Cette précaution permettra de minimiser les risques de contagion et de garantir, autant que possible, la santé de tous. A cet effet, j’invite tout le personnel à collaborer dans ce sens», informe la note parcourue par Seneweb.
Une mesure «attentatoire aux droits des travailleurs», eu égard à la note d’information du 2 août dernier du ministre du Travail qui rappelait qu’aucune loi ne rend obligatoire la vaccination ou la présentation d’un test en entreprise. Samba Sy indiquait d’ailleurs «qu’en l’état actuel de notre législation, aucune disposition ne rend obligatoire la vaccination. Ces procédés, discriminatoires et attentatoires aux droits des travailleurs, sont dépourvus de fondement juridique».  closevolume_off

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *