Coalition la 3e voie : Amsatou Sow Sidibé et Cie se lancent dans la course aux Locales

Coalition la 3e voie : Amsatou Sow Sidibé et Cie se lancent dans la course aux Locales

La coalition la troisième voie/ Samm Jikko Jammo Jarin Sénégala procédé au lancement officiel de ses activités ce jeudi à Dakar, avec à sa tête le Professeure Amsatou Sow Sidibé. En effet, l’entité a saisi l’occasion pour lister les difficultés de la société et d’apporter des débuts de reponses.
  » L’école sénégalaise reflète le niveau de déperdition des valeurs de la société. Il faut donc mettre en place un système éducatif en complément du rôle des familles, la promotion de la discipline et du civisme, la bonne organisation des daaras, le relèvement du niveau et de la qualité de l’enseignement », proposent Pr Sidibé et Cie. Il faut aussi avoir le même comportement avec le système santé de en renforçant le budget, le plateau médical, renforcer la recherche selon eux. Autre fléau à éradiquer, le chômage endémique qui est la source de la pauvreté et de désespoir poussant environ 60% de la jeunesse vers l’émigration clandestine. A cela s’ajoutent l’insécurité et les violences qui ne cessent d’augmenter, les violences à l’égard des femmes et des enfants.Sur le plan économique, la coalition affirme que la productivité et la qualité sont insuffisantes, les entreprises locales désavantagées, la dette intérieure de l’Etat vis-à-vis du secteur privé national déstructure le tissu économique. S’y ajoute que, malgré la croissance du PIB de 4,1%,  les retombées sur  le panier de la ménagère et au plan social ne se ressentent pas.S’agissant  de la diaspora qui contribue  de 13%au PIB, elle doit faire l’objet de beaucoup d’attention parce qu’etant un pilier incontournable  du développement, ajoute-t-elle.
Amsatou Sow Sidibé et Cie proposent ainsi la mise en place de conditions favorables de retour au pays pour les sénégalais de la diaspora. Pour les femmes, ils proposent une autonomisation sociale économique financière et politique, les couches vulnérables et le troisième âge seront aussi pris en compte selon eux.
 Dans la même dynamique, ils prônent l’éradication de la coruption par un changement de comportement avec un retour aux valeurs en passant du discours à l’action. closevolume_off

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *