La maison d’El Chapo mise en jeu à la loterie

La maison d’El Chapo mise en jeu à la loterie

Le gouvernement mexicain met en jeu la modeste maison -légèrement réaménagée- d’où le baron de la drogue Joaquín “El Chapo” Guzmán, encerclé, avait pu fuir en février 2014, avant d’être arrêté quelques jours plus tard à Mazatlan. En voici la visite en vidéo.
Le bien d’environ 260 m², situé dans un quartier calme appelé “Libertad”, à Culiacán, capitale de l’État de Sinaloa, est estimé à un peu plus de 150.000 euros. La maison, laissée à l’abandon, a eu besoin d’être rafraîchie. Suite aux fouilles effectuées, des réparations ont aussi été nécessaires.La maison a été repeinte à l’intérieur et à l’extérieur. Les caméras de surveillance ont été retirées et le trou sous la baignoire par lequel Guzman s’était glissé pour rejoindre un réseau de tunnels a été recouvert d’une dalle de béton et carrelé.
Le président mexicain a évoqué la loterie des propriétés saisies, mais ne s’est pas étendu sur cette maison.
L’INDEP, l’Institut mexicain de restitution des biens volés au peuple, s’est dit étonné de l’attention accordée à ce bien, pas luxueux, sans piscine, et sans la moindre caractéristique ostentatoire typique des propriétés des narcotrafiquants.
Des riverains ont déclaré ne pas savoir qui était leur voisin, assurant n’avoir jamais vu personne.
Extradé aux États-Unis, “El Chapo” y a été condamné à la prison à vie en 2019. Il purge sa peine dans une prison de haute sécurité du Colorado.
Une enchère de l’INDEP organisée l’an dernier n’avait pas trouvé preneur. La loterie, dotée de 22 prix, est prévue ce mercredi, veille du Jour de l’indépendance. Les bénéfices iront aux athlètes olympiques mexicains.

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *