Crise à l’hôpital régional de Ziguinchor : Innocence Ntap Ndiaye déclenche une dynamique de conciliation

Crise à l’hôpital régional de Ziguinchor : Innocence Ntap Ndiaye déclenche une dynamique de conciliation

Les initiatives de médiation visant à désamorcer la bombe sociale à l’hôpital régional de Ziguinchor se multiplient.

Après le Directeur général de la santé, c’est autour de la Présidente du haut conseil de dialogue d’enclencher depuis le samedi dernier une dynamique de conciliation des différentes parties, l’intersyndical des travailleurs grévistes et l’administration hospitalière. Les deux parties qui se regardent en chiens en de faïence depuis plus de cinq mois se sont en effet, rencontrées dans la salle de réunion dudit centre hospitalier. Des belles perspectives ont été dégagées en autre un impératif besoin de mettre en place un comité de dialogue social pour le suivi des acquis. «Affirmatif. Nous avons eu des échanges fructueux avec les représentants des différents syndicats et la direction de l’hôpital.

De cette rencontre qui a duré plus de trois tours d’horloge, il est ressorti que nous allons mettre un comité de dialogue social pour le suivi des acquis», a dit Innocence Ntap Ndiaye. Ainsi, au regard des dispositions affichées par les syndicalistes et la direction de l’hôpital qui était représentée par son directeur Coly Bopp, «on peut croire qu’au sortir de notre rencontre qui a été convoquée par la Présidente du haut conseil du dialogue sociale Mme Innocence Ntap Ndiaye, qu’on va vers un dénouement heureux de la situation à l’hôpital régional de Ziguinchor», explique Docteur Diama Sakho présidente de l’intersyndicale des travailleurs de l’hôpital régional de Ziguinchor.

L’objectif de cette rencontre qui a été initiée par la Présidente du haut conseil du dialogue  sociale est de restaurer le climat de confiance entre le personnel et la direction pour le bien des usagers de l’institution à vocation sous régionale.

«Le plaidoyer sera porté pour faire en sorte que l’hôpital régional de Ziguinchor soit inscrit dans le programme de renforcement de capacité des partenaires dans les établissements publics de santé sociaux qui va être déroulé par le haut conseil du dialogue social », a promis Mme Innocence Ntap Ndiaye.

Les différentes parties ont ainsi pris l’engagement, à l’issu de la rencontre, de se retrouver pour continuer à bâtir un climat de confiance et de sérénité qui devrait aboutir à une issue heureuse et définitive à la crise sociale qui sévit de le centre hospitalier régional

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *