Sonko aux militants de Pastef : «Celui qui s’attend à un partage de l’argent public n’a qu’à plier bagages»

Sonko aux militants de Pastef : «Celui qui s’attend à un partage de l’argent public n’a qu’à plier bagages»

le leader de Pastef a jeté des pierres dans le jardin de la convergence des jeunes républicains en conclave à Tambacounda durant le week-end. Venu présider un «ndogu» (rupture du jeûne, ndlr) des jeunes de Pastef, Ousmane Sonko raille les jeunes du parti au pouvoir dont la rencontre a été émaillée de violences. Selon L’AS, il a demandé aux jeunes de Pastef de retenir que le parti est une famille.

«Tout à l’heure en venant, on m’a montré les images d’une rencontre de jeunes à Tambacounda où les chaises volaient dans tous les sens», dit-il en faisant allusion aux jeunes de l’APR. Il dira à ses militants qu’il ne faudrait jamais qu’à Pastef, aujourd’hui ou plus tard, on arrive à cette situation. On peut avoir nos contradictions, ce qui est normal, mais il ne faudrait pas en arriver là, lance Sonko.

Et d’ajouter : «Souvent on dit que c’est quand les gens accèdent au pouvoir et qu’il y ait des enjeux d’argent qu’ils se querellent. En tout cas, il n’y aura jamais d’enjeux d’argent avec nous parce qu’on ne distribuera pas l’argent public. Celui qui s’attend à cela n’a qu’à plier bagages». A l’en croire, s’ils s’imposent une certaine discipline, une fois au pouvoir, ils n’auront pas de problème avec l’argent public.

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *