États-Unis: cyberattaque contre un opérateur d’oléoducs, l’état d’urgence a été déclaré

États-Unis: cyberattaque contre un opérateur d’oléoducs, l’état d’urgence a été déclaré

Aux États-Unis, l’approvisionnement en carburant de la côte Est lourdement perturbé après une cyberattaque. L’opération a visé le plus grand oléoduc du pays. Le président Joe Biden vient de déclarer l’état d’urgence.

C’est une course contre la montre qui se déroule en ce moment au sein de Colonial Pipeline. La compagnie, qui est l’un des plus importants opérateurs d’oléoducs des États-Unis a été victime, vendredi 7 mai, d’une cyberattaque. Les pirates auraient pris le contrôle de centaines de giga de données et réclament une rançon en échange. Par précaution et pour limiter les dégâts de cette intrusion, la compagnie a mis hors ligne une grande partie de ses serveurs.
Le plus gros oléoduc hors service
Résultat : le plus gros oléoduc du pays est hors service depuis trois jours. L’approvisionnement en carburant d’une grande partie du sud et du nord-est des États-Unis risque d’être affecté. Colonial Pipeline opère un réseau qui transporte plus de 380 millions de litres de fioul chaque jour.
Des aéroports vont manquer de carburant
Selon les experts, si cette situation dure trop longtemps, certains aéroports notamment vont manquer de carburant, les prix de l’essence risquent d’augmenter. Colonial Pipeline a fait savoir que ses services travaillent en collaboration avec les autorités et des spécialistes en cybersécurité. Dimanche soir, Joe Biden a déclaré l’état d’urgence. Une mesure qui permet à Colonial Pipeline de transporter le carburant par la route.  

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *