LdC : Dortmund 2-1 Paris SG (fini)

LdC : Dortmund 2-1 Paris SG (fini)

Grâce à un doublé du phénomène Håland, Dortmund a pris le meilleur sur le Paris Saint-Germain (2-1) ce mardi lors du match aller des 8es de finale de la Ligue des Champions.

Dans une ambiance exceptionnelle, les Parisiens réalisaient une bonne entame en empêchant les relances adverses. Sur un coup-franc, Neymar donnait un premier frisson au public du Signal Iduna Park avec une frappe qui frôlait le poteau de Burki ! Dans la foulée, le BvB répondait sur un contre éclair mais Sancho gaspillait une belle opportunité. Sur des contres, le PSG s’exposait et il fallait un retour superbe de Verratti dans la surface devant Can pour sauver le club de la capitale.

Très libre dans son positionnement, Sancho faisait des misères aux Parisiens et Navas effectuait une superbe parade pour repousser une frappe enroulée de l’Anglais ! Malgré la colère de Tuchel dans sa zone technique, Paris peinait à mettre son jeu en place avec des tentatives trop souvent individuelles. Avec une nouvelle alerte sur un tir non-cadré d’Håland, le PSG s’en sortait bien avec un 0-0 à la pause.

Au retour des vestiaires, Paris se faisait encore de belles frayeurs avec deux incursions allemandes dans la surface dégagées en catastrophe… A l’image d’un Neymar trop individualiste, le champion de France en titre n’était pas dans le bon rythme et déjouait. Puis à l’heure de jeu, les espaces s’ouvraient et on assistait enfin à un bon mouvement parisien avec un tir de Mbappé repoussé par Burki ! Mais sur une nouvelle vague adverse, Guerreiro reprenait un centre d’Hamiki et le ballon, dévié par Marquinhos, revenait sur Håland qui ouvrait le score d’un tir à bout portant (1-0, 69e).

Dans la foulée, le PSG réagissait avec un festival de Mbappé, qui éliminait deux défenseurs avant de délivrer un caviar devant la cage vide à Neymar (1-1, 75e). Puis ce match basculait dans la folie avec un enchaînement exceptionnel d’Håland, qui s’offrait un doublé d’une frappe puissante à l’entrée de la surface (2-1, 77e). Juste après, Neymar était encore tout proche d’égaliser, mais sa frappe trouvait le poteau de Burki ! En fin de partie, le score ne bougeait plus et Dortmund prenait un petit avantage avant la manche retour au Parc des Princes le 11 mars prochain.

Pape Savare

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous souhaitez recevoir votre revue de presse par email chaque matin, abonnez ici !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Journal en Ligne will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.