Jeff Bezos veut consacrer 10 milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique

Jeff Bezos veut consacrer 10 milliards de dollars à la lutte contre le réchauffement climatique

Le patron d’Amazon – et l’homme le plus riche de la planète – a annoncé la création d’un fonds pour « sauver la Terre », alors qu’il est régulièrement critiqué, y compris par ses employés, sur la politique environnementale de son groupe.

Jeff Bezos à Washington, le 19 septembre 2019. PABLO MARTINEZ MONSIVAIS / AP

En juin 2017, Jeff Bezos avait demandé conseil sur Twitter pour choisir ses projets philanthropiques. Aujourd’hui, c’est sur Instagram qu’il annonce le lancement d’un fonds de lutte contre le réchauffement climatique. « Je suis ravi d’annoncer que je lance le Bezos Earth Fund », a écrit le fondateur d’Amazon, lundi 17 février. ⁣⁣⁣

« Le changement climatique est la plus grande menace pour notre planète… Cette initiative mondiale financera des scientifiques, des militants, des ONG  tout effort qui offre une véritable possibilité d’aider à préserver et à protéger la nature. Nous pouvons sauver la Terre », écrit celui qui signe « Jeff ».

L’homme le plus riche du monde, avec une fortune évaluée par Forbes à 130 milliards de dollars (120 milliards d’euros), annonce qu’il « engage 10 milliards de dollars pour commencer » et versera les premières subventions cet été. « La Terre est la seule chose que nous avons tous en commun  protégeons-la ensemble. »Lire aussi  Après Google, Amazon accusé de faire pression sur des salariés protestataires

L’initiative est annoncée alors que 300 employés d’Amazon avaient bravé leur devoir de réserve professionnel en signant, le 26 janvier, un texte contestant la politique environnementale du groupe. La publication de ces témoignages avait été organisée par le groupe des Employés d’Amazon pour la justice climatique (AECJ), qui pousse l’entreprise à aller plus loin dans son plan de réduction des gaz à effet de serre, annoncé à grand renfort de publicité en septembre 2019.

De nombreuses initiatives écologiques

Sous la pression notamment de ses employés, l’entreprise s’était engagée à réduire ses émissions nettes de COà zéro d’ici à 2040 et à utiliser 100 % d’énergies renouvelables d’ici à 2030. Son nouveau siège social à Arlington, en Virginie, juste à côté de Washington, sera alimenté par une ferme à énergie solaire tandis que le groupe s’est engagé à acheter 100 000 véhicules électriques d’ici à 2024 pour ses

Thierno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous souhaitez recevoir votre revue de presse par email chaque matin, abonnez ici !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Journal en Ligne will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.