Au Canada, la protestation contre un gazoduc s’attaque aux trains pour bloquer le pays Des militants de la nation amérindienne Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique, s’opposent au passage d’un gazoduc sur leur territoire. Leur combat a essaimé dans tout le Canada, où le blocage des trains vire à la crise nationale.

Au Canada, la protestation contre un gazoduc s’attaque aux trains pour bloquer le pays Des militants de la nation amérindienne Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique, s’opposent au passage d’un gazoduc sur leur territoire. Leur combat a essaimé dans tout le Canada, où le blocage des trains vire à la crise nationale.

Plus de 400 trains annulés, 450 salariés du rail canadien au chômage technique, deux milliards de dollars de marchandises bloqués en provenance des États-Unis, un Premier ministre en goguette sommé de rentrer de toute urgence… Que se passe-t-il au Canada ?

Tout commence en 2012, sur les terres des Amérindiens Wet’suwet’en, en Colombie-Britannique, sur la côte Pacifique. Le groupe TC Energie, plus connu sous son ancien nom TransCanada, entame des discussions avec les peuples autochtones pour faire passer son futur gazoduc sur leur territoire. Le Coastal GasLink doit transporter 141 millions de mètres cubes de gaz par jour, de Dawson Creek, dans le nord-est de l’État, au terminal de gaz liquéfié prévu près de Kitimat, sur la côte.

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous souhaitez recevoir votre revue de presse par email chaque matin, abonnez ici !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Journal en Ligne will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.