Meurtre du jeune américain : Mouhamadou Mahdi Niass livre un brûlant « khoutba » aux Sénégalais

Meurtre du jeune américain : Mouhamadou Mahdi Niass livre un brûlant « khoutba » aux Sénégalais

Les sages de Médina Baye n’ont pas fini avec le meurtre  du jeune Américain, Mohamed Cissé, tué à Kaolack lors d’un cambriolage qui a mal tourné.  Lors de la 4e édition de la journée « Dieurediefé Baye Niass »,  Mouhamadou Mahdi Niass, fils du vénéré El Hadji Ibrahima Niass, a livré un « khoutba » (sermont) de feu contre les Sénégalais, en particulier les tueurs du jeunes Américains.   

Dans sa prêche lors de cette journée, le fils de Baye Niass a martelé : « Certains Sénégalais maintenant sont pires que les animaux. Le Sénégalais d’hier ne connaissait pas le crime, la méchanceté,  la tyrannie encore moins le manque de respect aux personnes âgées…Mais aujourd’hui, on manque de respect a toutes les  catégories d’âges, et même nos vénérés guides. Pis,  on va jusqu’à tuer les enfants », se désole Mouhamadou Mahdi.
Très en verve, il rappelle le meurtre du jeune Américain tué à Kaolack lors d’un cambriolage. «  Récemment, un Américain a quitté son pays natal pour venir s’installer à Médina Ball. Mais malheureusement, on l’a tué pour une modique somme. Lui, il est au paradis, mais nous où irons-nous ? », S’interroge-t-il. 
Non sans demander à ses bourreaux de se rendre à la justice : «  Que ses bourreaux sachent qu’ils n’échapperont jamais à la justice. Je leur demande de se rendre, car tôt ou tard, on finira par les attraper. »

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous souhaitez recevoir votre revue de presse par email chaque matin, abonnez ici !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Journal en Ligne will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.