Me Massokhna Kane : « Depuis plus de 10 ans, la Senelec devait être éclatée en 3 sociétés »

Me Massokhna Kane : « Depuis plus de 10 ans, la Senelec devait être éclatée en 3 sociétés »

Conformément aux conclusions d’une étude réalisée en 2010, la Société nationale d’électricité, considérée comme un grand gouffre à milliards, devait être éclatée. Et l’agenda (2010-2020) qui avait été établi pour aller vers un holding de trois sociétés autonomes, a été rangé dans les tiroirs.
« Depuis plus de 10 ans, la Senelec devait être éclatée. Il y a une étude qui avait été faite du temps d’Abdoulaye Wade en 2009. Cette étude faite par des cabinets internationaux et qui a coûté 2 milliards à l’Etat du Sénégal, avait conclu qu’il faut éclater la Senelec en trois (3) sociétés : une société de patrimoine (production), une société de transport et une société de distribution (en affermage comme avec l’eau). Avec un holding pour tout gérer », renseigne Me Massokhna Kane.
Il ajoute : « A l’époque, le ministre avait même fait un agenda et le processus devait se faire entre 2010 et 2020. Depuis 10 ans, cela n’a pas démarré ». Ce n’est que récemment (moins de deux mois), sur pression du collectif  Noo Lank que « le conseil d’administration s’est réuni pour autoriser cet éclatement ».

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Si vous souhaitez recevoir votre revue de presse par email chaque matin, abonnez ici !

Vous avez bien été abonné à la newsletter

Il y a eu une erreur en essayant d’envoyer votre demande. Veuillez essayer à nouveau.

Journal en Ligne will use the information you provide on this form to be in touch with you and to provide updates and marketing.