Lutte contre l’émigration irrégulière : Moïse Sarr annonce l’ouverture de bureaux d’acceuil, d’orientation et de suivi (Baos)

Lutte contre l’émigration irrégulière : Moïse Sarr annonce l’ouverture de bureaux d’acceuil, d’orientation et de suivi (Baos)

Le secrétaire d’Etat en charge des Sénégalais de l’Extérieur, Moise Sarr, a annoncé l’ouverture prochaine de Bureaux d’accueil, d’orientation et de suivi (BAOS) dans toutes les régions du Sénégal dans le cadre de la lutte contre l’émigration irrégulière, informe l’APS. « Logés dans toutes les Agences régionales de développement (ARD) des régions, ces bureaux vont travailler avec les acteurs locaux et territoriaux pour au moins freiner ou endiguer ce phénomène noté dans plusieurs localités du Sénégal », a dit M. Sarr, samedi, lors d’un atelier de lancement du projet, Gouvernance migration et développement (GMD) à Toubacouta.

« Ces bureaux vont permettre à tout jeune de trouver des informations sur la migration, de bénéficier d’un accompagnement technique dans des projets, de disposer d’un cadre d’écoute », a-t-il ajouté en présence du gouverneur de
la région de Fatick, Seynabou Guèye. « Cette approche se fera de manière inclusive avec les élus locaux, les jeunes, les femmes, les autorités déconcentrées de l’Etat pour qu’ensemble que nous réfléchissions sur comment endiguer ces départs », a-t-il rappelé. Moïse Sarr a évoqué la possibilité à travers ces BAOS de fixer les candidats à l’émigration sur leurs terroirs respectifs et tirer profit des opportunités en bénéficiant de financement pour la mise en œuvre de projets générateurs de revenus. Il a ajouté que la quête d’un eldorado européen ne doit plus pousser les jeunes à embarquer dans des pirogues de fortunes.

« Nous allons saisir prochainement les 14 gouverneurs du Sénégal pour leur demander de réfléchir à la mise en place de cadre de concertation et de dialogue sur l’immigration au niveau régional », a-t-il annoncé. « Pour une gouvernance inclusive, une migration responsable et productive nous devons dialoguer, et nous concerter » a préconisé le secrétaire d’Etat.

Aicha FALL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *