Des nouvelles de Sonko, son garde du corps et le cadreur de Jotna

Des nouvelles de Sonko, son garde du corps et le cadreur de Jotna

Placé en garde à vue à la section de recherche hier, Ousmane Sonko attend d’être fixé. Un de ses gardes du corps et le cadreur de Jotna Tv, doivent, eux aussi passer à la section de recherches de la gendarmerie.

Ousmane Sonko a été arrêté hier mercredi. Arrestation qui a plongé Dakar dans une vague de protestations. Arrivé à la section de recherche, le leader de Pastef a été placé en garde à vue. Lors de l’interrogatoire, comme l’annonçait iGfm mercredi, Ousmane Sonko a n’a pas répondu aux questions des enquêteurs. Il a «usé de son droit de silence».

Son garde du corps et le cadreur de Jotna

Aujourd’hui, un de ses gardes du corps et un caméraman de Jotna Tv, qui avaient été interpellés hier mercredi et conduits à la gendarmerie de Ouakam, sont transférés à la section de recherches. Ils vont : soit signer une notification et être déférés au parquet, soit signer la notification et retourner à la gendarmerie de Ouakam.

Déferrement ou pas?

Mais, on nous dit que pour Sonko, son garde du corps et Cie, en principe, l’heure de déferrement au parquet est passée pour aujourd’hui. Mais, ils pourraient aussi tenter un stratagème pour faire entendre Sonko par le Juge dans le cadre du premier dossier. Mais, cette dernière option n’est pas très viable.

Le régime de l’audition est terminé

Ce qu’il faut aussi ajouter, c’est que pour ses avocats, le régime de l’audition est terminé. Les conseils de Sonko pouvaient le voir avant l’audition, assister à l’audition tout en restant muets. Maintenant, place au régime du transfèrement ou déferrement.

On nous dit aussi, qu’hier, le leader de Pastef avait été installé dans salle d’attente, après avoir été placé en garde à vue.

Souare Mansour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *