FC Barcelone : Ronald Koeman recadre Antoine Griezmann

FC Barcelone : Ronald Koeman recadre Antoine Griezmann

FC Barcelone : Ronald Koeman recadre Antoine Griezmann

Les propos d’Antoine Griezmann après Croatie-France font (vraiment) polémique du côté de Barcelone…

Antoine Griezmann a-t-il voulu faire passer un cinglant message à son entraîneur du Barça, Ronald Koeman ? Au sortir de la victoire de l’équipe de France en Croatie (1-2), mercredi soir dans le cadre de la Ligue des nations, l’attaquant des Bleus s’est réjoui de son rôle sous les ordres de Didier Deschamps. «Le coach sait où me mettre, je profite donc de sa confiance et de celle de mes coéquipiers», a-t-il affirmé, lui qui a été installé en 10 d’un 4-4-2 losange. Et qu’importe si sa prestation contre le Portugal (0-0) a été bien mauvaise et qu’il n’a pas plus convaincu dans le jeu à Zagreb, malgré sa belle ouverture du score.Publicité

En tout cas, la presse catalane a rapidement mis cette déclaration en avant pour mettre de l’huile sur le feu alors que l’ancien joueur vedette de l’Atlético est transparent depuis le début de saison, en Liga, en position d’ailier droit. Le coach néerlandais des Blaugranas n’a pas éludé la question, vendredi en conférence de presse. « On a tous le droit de parler. Ça peut arriver. J’ai parlé avec Antoine hier, pas parce qu’il a parlé. On a parlé de sa position et de ses prestations. Je lui ai dit que je cherchais la meilleure solution pour l’équipe et je pense que sa meilleure position est sur l’aile droite. Au bout du compte, je décide pour le bien de l’équipe et chaque joueur doit en tirer parti », a-t-il rétorqué. Questionné une seconde fois sur son numéro 7, il a assuré qu’il n’avait «aucun problème avec Antoine».

Le souci, pour «Grizi», c’est que Ronald Koeman a cherché la meilleure formule et l’a probablement trouvée. Ansu Fati fait des différences sur l’aile gauche (et Ousmane Dembélé, encore en phase de reprise, pourrait faire une excellente doublure) et Philippe Coutinho s’est déjà imposé comme un numéro 10 entreprenant aux côtés d’un Lionel Messi en faux 9.

Seul Antoine Griezmann n’entre pas dans le moule actuellement et fait même face à la concurrence du percutant Trincao. A gauche l’an dernier dans un 4-3-3, aux avant-postes d’un 4-4-2 losange en fin de saison ou à droite du 4-2-3-1 depuis deux mois, le gaucher de 29 ans semble déconnecté du reste de l’équipe barcelonaise. Le jeu de la formation catalane est tout simplement différent de celui de l’Atlético de Diego Simeone et de l’équipe de France de Didier Deschamps…Publicité 2

Thierno

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *